Khaddam est arrivé en Algérie pour discuter de la fusion entre la Syrie et la Libye.

publisher: REUTERS

Publishing date: 1980-09-19

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Le ministre des Affaires étrangères et vice-Premier ministre de la Syrie, M. Abdel-Halim Khaddam, est arrivé en Algérie le mardi 16 septembre pour une visite d’une journée. M. Khaddam a quitté Damas le 10 septembre dans le cadre d’une tournée des pays arabes, notamment le Koweït, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, et les Yémen du Nord et du Sud, afin de remettre des messages du président syrien Hafez Al-Assad.

M. Khaddam s’est rendu à Alger en provenance de Tunisie. Il a été accueilli à l’aéroport Houari Boumediene par le ministre à la Présidence, M. Ahmed Taleb, ainsi que d’autres responsables du gouvernement algérien et de l’ambassade syrienne.

On pense que la visite de M. Khaddam avait pour but de discuter de la fusion entre la Syrie et la Libye, qui a été officiellement proclamée la semaine dernière. Les deux pays ont déclaré qu’ils deviendraient un seul État et se sont engagés à atteindre une unité politique, économique et militaire complète. D’autres pays arabes ont été invités à rejoindre l’union s’ils le souhaitent. Selon les responsables locaux, l’une des missions de M. Khaddam sera d’expliquer les motifs de la fusion, qui est considérée comme un moyen de faire face à Israël et de travailler en vue de la libération de la Palestine. La Libye et la Syrie ont toutes deux exprimé leur opposition à l’accord de paix parrainé par les États-Unis entre l’Égypte et Israël.

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp