Khaddam, :la Syrie ne peut être vaincue au Liban

publisher: الديار

Publishing date: 1989-05-16

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Damas a réaffirmé sa position sur la situation libanaise. Le vice-président syrien, M. Abd al-Halim Khaddam, a déclaré que la Syrie ne peut être vaincue au Liban et que personne ne peut imposer une défaite à la Syrie dans ce pays. Il a souligné que la relation entre les Syriens et les Libanais est plus forte que celle entre les habitants des États américains de Californie et de New York.

Khaddam a réitéré lors d’une interview avec le journal saoudien « Al-Sharq Al-Awsat » que c’est le gouvernement libanais qui a invité la Syrie à venir au Liban en 1976 et que la nécessité de préserver la sécurité du Liban et de la Syrie a conduit à la présence de la Syrie au Liban. Il a noté que le Pacte national libanais, qui n’est pas écrit, remonte à 1943 et interdit l’utilisation du territoire libanais pour attaquer la Syrie. Il a également confirmé que les forces israéliennes et syriennes se sont affrontées lors de l’invasion israélienne en 1982, et que les Israéliens ont atteint une distance de 25 kilomètres de Damas.

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp