Khaddam: la Syrie votera contre une deuxième résolution sur l’Irak au Conseil de sécurité

publisher: اليوم

Publishing date: 2003-02-26

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Hier, le monde s’est divisé en deux camps inégaux, avec d’un côté les partisans et les opposants des résolutions proposées par les États-Unis et le Royaume-Uni, et de l’autre la France et l’Allemagne, leaders du nouvel axe s’opposant à l’expansion américaine au Moyen-Orient.

Le Japon a exprimé son soutien hier à la nouvelle résolution sur l’Irak présentée au Conseil de sécurité des Nations unies, qui inclut la possibilité d’utiliser la force pour désarmer l’Irak.

La Syrie, seul membre arabe du Conseil de sécurité, s’est opposée au projet américano-britannique et a déclaré que la Syrie voterait contre une deuxième résolution sur l’Irak au Conseil de sécurité.

Le vice-président syrien Abdul Halim Khaddam a déclaré mardi que la Syrie voterait contre la résolution. Il a déclaré à Reuters en marge du sommet du Mouvement des non-alignés en Malaisie : « Il n’y a aucune justification pour proposer une résolution. Les inspecteurs font leur travail pour mettre en œuvre la résolution 1441. » Il a ajouté : « Par conséquent, nous ne sommes pas d’accord avec ce projet. » On a demandé à Khaddam si la Syrie voterait contre la résolution proposée par les États-Unis et la Grande-Bretagne. Il a dit : « C’est naturel. »

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp