Sommet des non-alignés/Abdel Halim Khaddam/Déclaration

publisher: وكالة انباء الامارات

Publishing date: 2003-02-25

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
M. Abdel Halim Khaddam, vice-président syrien, a déclaré lors d'une conférence de presse que le Sommet des pays non alignés, qui conclut ses travaux plus tard dans la journée, produira des résultats positifs sur les questions arabes, notamment en ce qui concerne le conflit israélo-arabe et la crise irakienne. situation. Interrogé sur l'annulation annoncée du prochain sommet arabe, il a indiqué ne disposer d'aucune information de Damas à ce sujet. Il a ajouté que la Syrie souhaite naturellement que le prochain sommet arabe crée une atmosphère qui puisse l'aider à réussir et soutenir ses efforts de guerre en Irak.

Concernant l'imminence de la guerre américaine en Irak et l'installation d'un gouverneur militaire américain à Bagdad, ainsi que la possibilité d'établir des gouvernements militaires similaires dans les pays voisins, M. Khaddam a estimé que cette guerre représenterait un retour aux pires étapes du colonialisme que l'humanité ait connue. observé depuis des siècles. Il a souligné que le peuple irakien, ainsi que les Arabes et les musulmans, rejettent catégoriquement toute tentative d'ingérence dans les affaires intérieures ou d'établissement d'un régime militaire ou non militaire étranger dans tout pays arabe ou musulman.

Interrogé par l'agence de presse des Émirats sur la manière dont la Syrie réagirait face à un régime militaire si cela devait se produire, M. Khaddam a répondu : « Pensez-vous qu'il existe un seul Arabe qui a de la dignité et qui ferait face à une force d'occupation ou accepterait l'occupation de la Syrie ? un pays étranger dans n’importe quel pays arabe, musulman ou autre dans le monde ? »
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp