Khaddam dans un message aux révolutionnaires syriens : Vous luttez de toutes vos forces et de toutes vos déterminations pour sauver la Syrie et protéger son unité et celle de son peuple.

publisher: وكالات Agencies

Publishing date: 2012-06-08

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Ô fils de notre brave peuple

Un an et quelques mois se sont écoulés et vous menez une guerre sanglante lancée par le régime meurtrier dirigé par le meurtrier Bashar al-Assad, visant à réprimer la révolution et à déraciner les racines de la liberté et de la dignité de notre fier peuple.

Vous luttez de toutes vos forces et de votre détermination pour sauver la Syrie et protéger son unité et celle de son peuple.

Vous avez affronté le régime sécuritaire avec toutes ses forces militaires et de sécurité et les organisations armées de ses partisans, et vous avez placé le régime au bord de l’effondrement alors qu’il se trouve dans la dernière étape avant son effondrement.

Vous avez combattu et combattez dans chaque ville et dans chaque village, et vous avez offert des milliers de martyrs qui ont peint de leur sang l’avenir de la Syrie et celui de son peuple.

Vous êtes resté seul dans l’arène du conflit, au milieu des hésitations arabes et internationales, pour des raisons fragiles, notamment la crainte d’une guerre civile en cas d’intervention militaire de la communauté internationale. Ce qui se passe en Syrie n’est-il pas une guerre civile ?

L’utilisation par le régime d’outils sectaires pour tuer des Syriens et détruire leurs villes et villages n’est-elle pas une guerre civile ?

La guerre civile est-elle plus dangereuse que ce qui se passe actuellement ?

Il est douloureux que le secrétaire général de la Ligue arabe, le Dr Nabil Elaraby, ait commis deux péchés. Le premier a été son annonce selon laquelle la Ligue des États arabes n’appelle pas à une intervention militaire ni à l’usage de la force, et il a réitéré ce point lors de la dernière réunion des Nations Unies.

Est-il nécessaire que davantage de martyrs tombent en Syrie et que davantage de destructions se produisent ?

Il convient de noter que le secrétaire général de la Ligue arabe n'a pas pris en compte l'impossibilité d'adopter une résolution du Conseil de sécurité à la lumière du recours au veto par la Russie et la Chine.
Il convient également de noter que l'envoyé international, M. Kofi Annan, malgré l'échec de la mise en œuvre de son initiative en raison du refus de Bachar al-Assad de l'accepter, propose néanmoins au Conseil de sécurité la formation d'un groupe international comprenant les pays qui soutiennent le régime meurtrier et les pays qui condamnent le régime. Aller de l’avant permettra-t-il de protéger le peuple syrien et de lui permettre de réaliser ses ambitions ?

L’Iran et la Russie sont les partenaires de Bachar al-Assad dans les crimes qu’il commet en Syrie, alors comment imaginer qu’ils travailleront à une solution qui réponde aux aspirations du peuple syrien ?

Les grands pays et les pays arabes qui condamnent le régime et exigent la protection du peuple syrien et le renversement du régime ont-ils calculé ce que produirait la victoire de cette alliance existante entre Téhéran, Moscou et Bachar al-Assad, notamment dans tout ce qui concerne la le sort du Moyen-Orient et la sécurité et la stabilité de ses pays ?

Nous affirmons que toute solution basée sur la survie du régime signifie davantage de destructions et de meurtres.

Nous appelons les pays arabes, conscients de la gravité de la question, à adopter des positions décisives et à œuvrer pour pousser la communauté internationale à former une coalition militaire internationale pour protéger le peuple syrien et lui permettre de réaliser ses ambitions et de déterminer son sort.
Nous sommes convaincus que, indépendamment de l’intervention ou de la non-ingérence de la communauté internationale, le peuple syrien l’emportera, mais ce que nous essayons, c’est de raccourcir le temps et de protéger le peuple syrien.
Ô fils de notre fier peuple,

 Damas a achevé l'épisode fondamental de la révolution avec le mouvement de la révolution là-bas et les combats dans ses quartiers. C’est une indication claire et nette que le soleil de la liberté est sur le point de se lever et que les ténèbres mortelles se rapprochent de la ligne du coucher du soleil. 
Vous, les héros de la Syrie, êtes ceux qui libéreront le pays, et vous êtes ceux qui renverseront ce régime, et vous vous battez pour la cause du droit et de la justice. 
Vous serez victorieux, si Dieu le veut. Vous avez vécu et la Syrie a vécu

 Abdul Halim Khaddam

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp