Khaddam : le peuple irakien possède le droit exclusif de déterminer son destin, de construire son État et de façonner son avenir.

publisher: ايلاف

Publishing date: 2001-05-21

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Au cours de la réunion, le vice-président syrien Abdel Halim Khaddam a discuté avec une délégation de tribus irakiennes. Il a réitéré le soutien indéfectible de la Syrie au peuple irakien dans sa quête de libération, d'indépendance et de construction de son État sur l'ensemble de son territoire national. En outre, il a exprimé le besoin urgent de soulager leurs souffrances et leurs douleurs causées par l'occupation de leurs terres. Khaddam a souligné l'importance primordiale de l'unité nationale et de la cohésion entre les Irakiens pour faire face aux défis auxquels l'Irak est actuellement confronté.

Khaddam a en outre souligné que le destin de l'Irak, la construction de son État et la gestion de son pays devraient être déterminés uniquement par le peuple irakien lui-même, par le biais d'élections menées sous la supervision des Nations Unies. Il a mis en garde contre toute perturbation du processus d'unité nationale, car elle aurait de graves répercussions sur tous les segments et individus en Irak.

En réponse à une question concernant la création potentielle d'une fédération en Irak, Khaddam a déclaré que les décisions concernant la structure constitutionnelle, juridique et politique de l'Irak reposaient entre les mains du peuple irakien par le biais d'élections libres. Il a souligné qu'aucun point de vue ne peut être adopté avant que le peuple irakien n'ait exprimé sa position sur cette question.
Abordant la coordination syro-turque-iranienne sur la question irakienne, Khaddam a expliqué que des contacts continus étaient établis entre les capitales de ces pays, ainsi qu'entre les nations arabes. Il a souligné l'inquiétude partagée par tous les pays arabes, l'Iran et la Turquie concernant la situation en Irak, avec un appel unifié à sa libération, au transfert du pouvoir au peuple irakien et à la fin de l'occupation.

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp